lundi 5 décembre 2022

Le Journal de Montréal blâmé pour avoir insulté les Canadiens - ce que cache le CDP (Conseil de Presse)

 

C'est bien beau tout ça, mais avez-vous seulement une idée du pourquoi Le Journal de Montréal a été blâmé ?

La réponse se retrouve dans l'article du Devoir «Les médias de Québécor se sont retirés en 2010 de Conseil de Presse»


J'ai fait la démonstration en mars 2020 (Le Conseil de Presse du Québec est-il aussi malhonnête que nos médias Fake News ?) que Québecor est plus souvent blâmé que tous les autres médias depuis le début de l'existence du Conseil de Presse.

Voici les gens derrière le Conseil de Presse, vous n'aurez pas besoin de faire 2 + 2 pour comprendre le secret de cette organisation, qui à mes yeux n'a aucune utilité que contrôlé la censure et la pensée unique des journalistes.

Voilà la réponse intelligente du Conseil de Presse concernant les centaine de plaintes :

Le Conseil a dit refuser d’être utilisé « par des personnes qui ne croient pas aux médias traditionnels pour soutenir des théories du complot ». Les vagues comme celles-ci nuisent « aux autres personnes du public qui déposent des plaintes réfléchies et sérieuses, qui risquent de se perdre ou de prendre du retard dans le flot de lettres », a indiqué le Conseil de presse dans un communiqué.

Donc Le Conseil de Presse, dit si tu ne crois pas aux médias traditionnel, tes une personne qui soutien les théories du complot, elles sont personnes nuisibles qui sont niaiseuses, car les plaintes ne sont pas réfléchies et sérieuses.

En fait le Conseil de Presse m'a déjà personnellement posé la question lorsque j'ai porté plainte , «est-ce que vous croyez au Conseil de Presse» m'a réponse a été franche, «non pas vraiment» le Conseil m'a répondu, pourquoi gardez-vous votre plainte, en fait , je savais la décision, car déjà ont m'avait répondu que...

votre dossier n'est pas simple. Les reproches que vous faites à La Presse sont sérieux. Je ne sais donc pas si nous avons un terrain propice à la médiation, mais avant d'aller plus loin je dois savoir si vous avez envie de tenter la médiation.

Je ne voulais pas aller en médiation, car je savais que c'était une perte de temps, mais ça semblait gêné le Conseil et c'est à ce moment qu'il m'a posé la question «est-ce que vous croyez au Conseil de Presse»  selon moi le fait de croire ou ne pas croire ça ne les regarde pas! Sa job au Conseil doit être neutre, sur ce que je pense de lui ou des médias en général.

Le Conseil de Presse juge les plaintifs sur ce qu'ils pensent des médias ou même ce qu'ils écrivent sur les réseaux sociaux, on va les pister pour apporter des raisons pour ne pas retenir leurs plaintes.

Regardez bien maintenant qui figure sur la commission d'appel :

Regardez bien une plainte retenue contre le journaliste Radio-Canada Jean-Marc Belzile par le Conseil de Presse, qui à été annulé, par compliqué à comprendre ...

Je vois passer beaucoup de publications sur les réseaux sociaux, disant : «J'ai porté plainte contre... n'hésitez pas porter plainte au Conseil de Presse, enfin j'ai porté plainte » je suis franchement écoeuré que les gens ne comprennent pas que c'est du vent, pour ma part le Conseil de Presse, devrait plutôt s'appeler, le Conseil des Amis, bref quelque chose du genre.


Le Conseil de presse est constitué :

  • d’un conseil d’administration de vingt-deux membres : huit, dont le président, venant du public, sept des entreprises de presse et sept sont des journalistes ;
  • d’un bureau de direction formé de cinq membres issus du conseil d’administration et du secrétaire général.

Composition du Conseil de Presse

  • Les membres journalistes sont nommés par l’assemblée générale de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec ;
  • Les membres des entreprises de presse sont désignés par :
    • L’Association des quotidiens du Québec
      • Les coops de l’information
        • Le Droit
        • Le Nouvelliste
        • Le Quotidien
        • Le Soleil
        • La Tribune
        • La Voix de l’Est
      • Le Devoir
      • La Presse
      • The Montreal Gazette
    • Radio-télédiffuseurs privés
      • Bell Média
      • Cogeco Média
    • Hebdos Québec
    • ICI Radio-Canada
    • Télé-Québec
    • Magazines
      • L’actualité
      • Urbania

Financement

Le Conseil est financé par les entreprises de presse membres (60 %), par les fonds de placements du Conseil de presse (16 %), par la Fédération professionnelle des journalistes  (2,5 %) et par le Gouvernement du Québec via le ministère de la Culture et des Communications (22,5 % non récurrent).

Aucun argent du public!

Plaintes au Conseil de Presse depuis 50 ans.

1973 - 1980

5 Plaintes,   Le Devoir, retenue = 0

11 Plaintes,  Le Soleil, retenue = 3

9 Plaintes,  La Presse, retenue = 2

5 Plaintes,  Journal de Montréal, retenue = 5

1 Plainte,  TVA retenue = 1

14, Plaintes,  Journal de Québec retenue = 12

1980 - 1990

18 Plaintes, Le Devoir, retenue = 5

18  Plaintes, Le Soleil, retenue = 8

51 Plaintes, La Presse, retenue = 13

26 Plaintes,  Journal de Montréal, retenue = 21

3 Plaintes, TVA, retenue = 1

6 Plaintes, Journal de Québec,  retenu = 4

41 Plaintes, The Gazette, = retenue = 14

1990 - 1995

10 Plaintes, Devoir, retenue = 0

5 Plaintes, le soleil, retenue = 1

27 Plaintes, La Presse, retenue = 8

20 Plaintes, Journal de Montréal,  retenue = 8

4 Plaintes, TVA, retenue = 4

12 Plaintes, Journal de Québec,  retenue = 3

13 Plaintes, The Gazette,  = retenue = 0

2000 - 2005

12 Plaintes,  Le Devoir, retenue = 1

17 Plaintes, Le Soleil, retenue = 3

30 Plaintes,  La Presse, retenue = 11

29 Plaintes, Journal de Montréal,  retenue = 6

15 Plaintes, TVA, retenue = 5

10 Plaintes,  Journal de Québec,  retenue = 4

20 Plaintes, The Gazette, retenue = 2

18, Plaintes, Radio-canada,  = retenue = 4

2000 - 2005

5 Plaintes,  Le Devoir, retenue = 2

14 Plaintes,  Le Soleil, retenue = 5

26 Plaintes, La Presse, retenue = 3

23 Plaintes, Journal de Montréal,  retenue = 5

15 Plaintes ,  TVA, retenue = 6

5 Plaintes,   Journal de Québec,  retenue = 3

16 Plaintes,  The Gazette,  = retenu = 5

24 Plaintes, Radio-canada,  = retenu = 5

0 Plainte  La Presse Canadienne,  retenu = 0

2005 - 2010

6 Plaintes,  Le Devoir, retenue = 1

9 Plaintes, Le Soleil, retenue = 1

34 Plaintes,  La Presse, retenue = 5

20 Plainte, Journal de Montréal,  retenue = 10

19 Plaintes, TVA, retenue = 7

12 Plainte, 4 Journal de Québec,  retenue = 8

10 Plaintes, The Gazette,  = retenue = 2

25 Plaintes, Radio-canada,  = retenue = 4

2010 - 2015

7 Plaintes, Le Devoir, retenue = 3

7 Plaintes, Le Soleil, retenue = 1

31 Plaintes, La Presse, retenue = 11

36 Plaintes, Journal de Montréal,  retenue = 23

31 Plaintes, TVA, retenue,  = 19

18 Plaintes, Journal de Québec,  retenue  = 9

6 Plaintes, The Gazette = retenue  = 2

18 Plaintes, Radio-canada = retenue = 3

2015 - 2020

5 Plaintes, Le Devoir, retenue = 1

14 Plaintes, Le Soleil, retenue = 3

41 Plaintes, La Presse, retenue = 11

54 Plaintes, Journal de Montréal,  retenue = 25

32 Plaintes, TVA, retenue,  = 15

21 Plaintes, Journal de Québec,  retenue = 15

1 Plainte, The Gazette,  = retenue = 1

28 Plaintes, Radio-canada,  = retenue = 7

Si on regarde depuis 1973,  le nombre de plaintes qui ont été portées contre les médias, on peut très bien s'apercevoir que Le Conseil de Presse favorisait La Gazette, La Presse, Le Soleil, Radio-Canada, Le Devoir, pour ce qui est du Journal de Québec, Le Journal de Montréal et TVA,  ils sont ceux qui ont le plus de fois été reconnus coupable de manquement.

  • Le Droit sur 11 plaintes, 3 ont été retenues pour manquement (27,272% retenues)
  • Le Soleil sur 91 plaintes, 24 ont été retenues pour manquement  (26.373 % retenues)
  • La Presse sur 251 plaintes, 66 ont été retenues pour manquement  (26.294% retenues)
  • Radio-Canada sur 139 plaintes, 29 ont été retenues pour manquement (20.863% retenues)
  • La Gazette sur 113 plaintes, 27 on été retenues pour manquement (23.893% retenues)
  • Le Devoir sur 60 plaintes, 13 retenues pour manquement (21.667% retenues)
  • Le Journal de Montréal, sur 215 plaintes, 103 ont été retenues pour manquement, (47,906% retenues)
  • Le Journal de Québec, sur 95 plaintes, 58 ont été retenues pour manquement (61.052% retenues)
  • TVA Nouvelles, sur 120 plaintes, 58 ont été retenues pour manquement (48.333% retenues)

Il est clair que certains médias ont été favorisés par Le Conseil de Presse, (surtout pour ce qui est de La Presse). Ce qui est assez frappant, c'est, si monsieur tout le monde porte plainte, la chance de gagner, semble moins évident que si vous êtes une personne ou des groupes organismes reconnus.

Comment, pouvons-nous avoir confiance à ce Conseil de Presse ou des journalistes des médias siège sur le conseil d'administration, ça n'a aucune espèce de sens!, pour ma part, c'était comme si tu décidais de mettre des membres des Hell's Angels sur le conseil d'administration de SQDC.

Il sert à quoi au juste le Conseil de Presse ?

 

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir