lundi 5 décembre 2022

Le journaleux de La Presse propagandiste Tristan Péloquin

 

S'il y a quelque chose est clair, M Péloquin déteste se faire traiter de journaleux, je veux bien croire qu'il fait des cacas nerveux, mais grand mal doit lui faire, car c'est lui qui là cherché.

M Péloquin est journaleux au média libéral de propagande La Presse depuis 2002,, «déjà là, je vous arrête, --> pour travailler à La Presse on doit avoir certaines attitudes qui confirme que vous fité bien dans le moule du bon chien bien dressé» vidéo explicative sans d'autres explications :

Hier Tristan Péloquin à signé un article qui m'a fait réagir moi et beaucoup d'autres sur les réseaux sociaux. Il rare qu'il est capable de faire un article et ne pas arrêter de tirer sur tout ce qui bouge, enfin on se perd complètement, car on perd le sujet principal de l'article, à la fin, on se demande ou il veut en venir, certain le compare à l'autre, le chroniqueux Patrick Lagacé.

Bien sûr, j'ai dû lire cet article, «misère!» «Pour le premier paragraphe en gras, déjà ça fonctionne pas!» deux figures influentes du mouvement d’opposition aux mesures sanitaires,, sur le carreau depuis plusieurs jours blab bla..

 Tristan Péloquin : une source informée de la situation a confirmé à La Presse que Stéphane Blais, président de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple (FDDLP), et Olivier De Senailhac, directeur de ce même organisme, sont tous les deux alités depuis une quinzaine de jours. 

Ça ne fait que quelques jours qu'ils sont malades. Stéphane Blais à posté deux vidéo sur son compte Facebook le 29 septembre à 19 heures, et oui, ils sont malades, mais rien en rapport avec la Covid.  Stéphane n'a absolument rien caché sur sa maladie. Il à indiqué qu'il souffrait d'une pneumonie aiguë et pour Senailhac il aurait fait une crise d'angine.

Ce que M Péloquin ne dit pas, c'est que sa fameuse source, c'est des gens qui ont participé dernièrement à une manifestation et racontent sur les réseaux sociaux que certaines personnes seraient malades de la Covid, sans toutefois apportés de preuves.   L'article pondu, sert plutôt à tirer sur un mouvement que de raconter qu'ils seraient malades, on en profite au max pour faire de la propagande.

«Maitre dans cet art, une attitude pour travailler à La Presse.» C'est sans aucune preuve que Tristan Péloquin à écrit sont article , il est possible je dis bien, possible, et si c'était le cas, c'était du domaine de la vie privée. Présentement on raconte que ça serait faux, et même si c'était vrai, Péloquin aurait dû faire un vrai travail honnête de journaliste et trouver de BONNES preuves.

Même pas besoin d'attendre le téléphone des libéraux, saute sur son clavier ,le sourire aux lèvres,  la bave qui coule, juteux! un sujet dans mes cordes, de la propagande à cent-mille à l'heure.

Commentaires  

# Mario 14-10-2021 19:09
C'est excellent, il n'a vraiment pas apprécier!
Répondre | Répondre en citant | Citer
# alain bolduque 14-10-2021 16:06
Bravo au journaliste d'être calme devant les insultes ...

Typique agression facho

ab
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Andre 05-10-2021 09:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Lambert :
Tristan Péloquin - oui, très bien connu l'énergumène à l'époque quand je travaillais photographe pour Le devoir comme pigiste. «imbecillus» c'est très faible comme mot!..

vraiment pas surpris!
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Lambert 03-10-2021 19:38
Tristan Péloquin - oui, très bien connu l'énergumène à l'époque quand je travaillais photographe pour Le devoir comme pigiste. «imbecillus» c'est très faible comme mot!..
Répondre | Répondre en citant | Citer

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.

Code de sécurité
Rafraîchir