Le Conseil de discipline est saisi de la plainte disciplinaire (la plainte) que Dre Johanne Perreault (la plaignante), syndique de l’Ordre des optométristes du Québec (l’Ordre), dépose contre Dre Annick D’Aoust (l’intimée) lui reprochant d’avoir omis de procéder à un examen de la rétine sous dilatation pupillaire d’une patiente ou de la référer à cette fin à un optométriste ou à un ophtalmologiste.