Pourquoi Trudeau ne peut-il pas appeler un terroriste un terroriste?

Depuis plusieurs années, le premier ministre Justin Trudeau peine à désigner le fameux Corps des gardiens de la révolution islamique comme entité terroriste.

C’est non seulement une question troublante pour la majorité des Canadiens, mais c’est aussi une question qui met en doute l’administration de Trudeau et peut-être même le programme personnel du premier ministre.

La désignation du CGRI comme entité terroriste a été la priorité de plusieurs gouvernements, mais pas celle de Trudeau. Les États-Unis d'Amérique ont été les derniers à désigner le CGRI comme entité terroriste, rejoignant Bahreïn et l'Arabie saoudite. L'Union européenne et les Nations Unies ont paralysé le CGRI avec des sanctions financières sévères et ont également désigné ses principaux membres comme terroristes.

Depuis des années, un certain nombre de politiciens canadiens réclament la désignation du CGRI comme entité terroriste, mais il semble que l'homme qui bloque une «désignation entière» est Trudeau lui-même.

Ces appels ont été renouvelés une fois de plus après la frappe aérienne américaine qui a tué le major terroriste général Qasem Soleimani du CGRI le 3 janvier 2020.

«Les libéraux ont voté pour la mesure, mais n'ont rien fait pour reconnaître l'influence destructrice et déstabilisatrice du CGRI. L’opposition conservatrice demande une fois de plus au gouvernement Trudeau de classer enfin le CGR comme une entité terroriste après 18 mois de traîner les pieds », indique un communiqué conjoint des députés conservateurs Erin O’Toole et James Bezan.

Le CGRI finance, gère, supervise et mène des opérations terroristes depuis quatre longues décennies en Afghanistan, en Europe, en Iran, en Irak, au Liban, en Amérique du Sud, en Syrie et au Yémen; alors, qu'est-ce qui empêche Trudeau de désigner le groupe, dans son intégralité, comme une entité terroriste?
Justin a du mal à donner un sens

Le gouvernement du Canada a déjà désigné la Force Qods comme organisation terroriste. La Force Qods iranienne n’est qu’une unité au sein du CGRI, spécialisée dans la guerre non conventionnelle et les opérations de renseignement militaire dans le monde. Le CGRI menace régulièrement le continent américain ainsi que les alliés les plus proches du Canada, soit directement, soit par l’intermédiaire de ses mandataires tels que le Hezbollah au Liban et en Syrie, les Houthis yéménites et Hashd al-Shaabi en Irak.

L'administration de Justin Trudeau a également renouvelé la désignation terroriste d'organisations qui sont soit des unités soit des établissements du CGRI, comme le Hezbollah, tout en ignorant totalement le fait que le Hezbollah cesserait de fonctionner sans le soutien du CGRI.

En outre, l’administration Trudeau considère tous les affiliés du CGRI tels que les Taliban, Al-Qaïda, le Hezbollah et le Hamas comme des terroristes, à l’exception du CGRI lui-même. Du point de vue de la sécurité nationale, cela n'a aucun sens.

Si la majorité des affiliés, des petites unités, des établissements et des personnalités clés du CGRI ont été désignés comme sources de terrorisme par les gouvernements alliés et les administrations gouvernementales canadiennes précédentes, pourquoi Justin Trudeau retarde-t-il la désignation terroriste du CGRI, une organisation parrainant activement la désignation actuelle organisations terroristes tout en hébergeant également en Iran les dirigeants terroristes d'Al-Qaïda?

C’est une question «oui ou non»

Justin Trudeau, Qassem Soleimani était-il un terroriste?

Si la réponse est non, alors vous ne devriez tout simplement pas être Premier ministre.

Si la réponse est oui, alors vous n'avez pas encore rempli votre devoir de premier ministre envers la sécurité nationale du Canada, et en ne désignant pas le CGRI comme entité terroriste, dans son intégralité, vous vous rangez du côté des administrations gouvernementales qui permettent aux terroristes d'opérer avec un minimum de critiques et d'opposition.

C'est un sujet de profonde préoccupation pour de nombreux Canadiens d'origine iranienne, surtout après que le CGRI a attaqué et tué 57 ressortissants canadiens avec non pas un mais deux missiles au début du mois.

Source : The Post Millennial

Médias Fake News

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

Faux Trump n'a pas demandé de recompter le vote en sa faveur en Géorgie

Novavax 88 millions de doses, La Presse informe que partiellement

Emmanuelle Latraverse suspend son compte parce que Facebook ne censure pas le Président Trump..

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

La Presse - OBNL fait les éloges d'un violeur abattu par des policiers

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Quand La Presse n'a pas d'arguments à apporter sur le « grand remplacement »

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Incitation à la violence - Le Journal de Montréal et TVA Nouvelles

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Un jeune homme devenu agressif en écoutant TVA Nouvelles ? - COVID-19

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Encore une fois les médias traditionnels se trompent - TVA - Radio-Canada - La Presse - Le Devoir - Le Soleil

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Qui n'aurait pas tomber dans le panneau ? - Kariane Bourassa TVA Nouvelles

Au royaume de Big Médias,  le journalisme est mort!

Au royaume de Big Médias, le journalisme est mort!

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Radio-Canada - CBC une source de désinformation - Trump perd l’appui des militaires

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

Les médias Fake News ne vous parlent pas de la défaite de Soros

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

Article supprimé par Radio-Canada (L’achat de vaccins contre la COVID-19 embrouillé par des conflits d’intérêts)

Article supprimé par Radio-Canada (L’achat de vaccins contre la COVID-19 embrouillé par des conflits d’intérêts)

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.