19 chrétiens enlevés dans l’État de Kaduna

 

Les militants musulmans peuls qui sont désormais, comme je l’ai déjà et à plusieurs reprises souligné, plus dangereux pour les chrétiens que Boko Haram, ont lancé deux raids dans deux villages de l’État de Kaduna, situé au centre nord du pays, non loin de Burkina Faso.

Le premier raid a été lancé dans la nuit du 18 au 19 mai, peu après minuit, contre l’église de l’Evangelical Church Winning All (ECWA) de Dankande – située à 120 km à l’ouest de la ville-capitale de Kaduna –, alors que les chœurs de deux églises protestantes étaient réunis pour des répétitions. Les assaillants, environ une vingtaine, ont enlevé le pasteur Zakariya Ido de l’ECWA, sa fille et quinze autres fidèles, dix femmes et cinq hommes dont le fils du pasteur d’une église des Assemblées de Dieu.

Dans un autre raid commis la même nuit, les militants musulmans ont attaqué la Nasara Baptist Church de Guguwa-Kwate, localité située à 37 km au nord de Kaduna. Un fidèle a été tué et deux autres enlevés.

Depuis l’année 2016, les raids des militants musulmans peuls contre les chrétiens et leurs églises, se multiplient dans l’État de Kaduna, sans guère entraîner de réactions du pouvoir local ou central.

Source : Morning Star News,

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir