BANG!! ça, ça fait mal, Benjamin Ducol responsable de la recherche Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence

 

 

Un journaliste de La Presse à sortie un article le 1er juin 2019 : Crimes haineux: «On ne voit que la pointe de l'iceberg» le journaliste Philippe Mercure

Benjamin Ducol, responsable de la recherche pour le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence : il dis : « C'est difficile à évaluer précisément le nombre de crimes haineux au Québec, mais son impression est qu'il y a quasiment 90 % du phénomène qui n'est pas mesuré »

Deux indices font dire à Benjamin Ducol que les crimes haineux sont massivement sous-estimés au Québec. Le premier est qu'il y a eu 489 crimes haineux rapportés à la police au Québec en 2017, ce qui veut dire qu'ils ne toucheraient que 0,006 % de la population. Or, en Angleterre et au pays de Galles, on a rapporté la même année 94 098 crimes haineux pour une population de 59 millions d'habitants, soit un taux de 0,16 %. C'est 27 fois plus que chez nous.

Il dit : « Soit nos amis britanniques sont extrêmement haineux, soit on a un problème de mesure chez nous. »

je pense sincèrement que oui, c'est un gros problème, de logique. Il faudrait rappeler à Ducol, qu'au Québec, on est à peu près ‎8 millions et en Angleterre 59 millions. Au Québec il y a cinq origines ethniques en tête de liste :

  • Canadien: 4 474 115.
  • Français: 2 151 655.
  • Irlandais: 406 085.
  • Italien: 299 655.
  • Anglais: 245 155.

En Angleterre : Entre 2001 et 2009, la population musulmane a quasiment augmenté dix fois plus rapidement que la population non-musulmane. En 2007, il y aurait plus de 1 500 mosquées dans ce pays.  Concernant la place de l'islam radical, il est relevé fin 2015 que 30 % des terroristes britanniques impliqués dans des attentats islamistes ont suivi des études supérieures. Certains campus sont pointés du doigt, ayant laissé prospérer des prêcheurs radicaux opérant sous couvert d'associations confessionnelles. 

En 2011, on comptait 100,000 personnes qui c'était convertie à l'islam, des britanniques.

Parce qu'il ne faut pas être leurrée, le Centre a été ouvert à cause des crimes haineux supposément faits aux musulmans et rien d'autre.  En fait ce que Benjamin Ducol oublie de dire, c'est que la plupart des crimes recensés en Angleterre ont été commis par des personnes d'origine ethnique

Selon le Crime Survey pour l'Angleterre et le pays de Galles, entre 2015/16 et 2017/18, on estime à 184 000 le nombre de crimes motivés par la haine par an. C’est 40% moins élevé que les niveaux estimés entre 2007/08 et 2008/09.

94 000 crimes motivés par la haine ont été enregistrés par la police en Angleterre et au pays de Galles en 2017/18. C’est une augmentation de 17% par rapport à l’année précédente et plus du double de celle y a cinq ans.

La majorité des crimes motivés par la haine enregistrés par la police sont fondés sur la race (76%).

Mike West, de la police métropolitaine. «Cela ne sonne pas vrai. C’est un mélange de religions, d’origines, de victimes et de délinquants différents.  Le Royaume-Uni a l'un des taux d'attaques violentes à l'acide les plus élevés au monde.


Notre cher Benjamin Ducol, PARLE DE CRIME HAINEUX, mais par qui ils sont créés ? Les chiffres montrent que les attaques à l'acide ont bondi de plus de 500% entre 2012 et 2016. Seulement 73 ont été enregistrés en 2012; quatre ans plus tard, ils ont atteint un sommet de 469. Depuis que le nouveau maire est en poste : Sadiq Aman Khan.

«[Là] où les sociétés sont souvent encore très patriarcales, les attaques sont en majorité perpétrées par des hommes contre des femmes, pour des raisons liées à un dépit amoureux, un rejet d’avances sexuelles ou le refus d’une proposition de mariage»  mais aussi un gros pourcentage d'homosexuelles.

1 Benjamin Ducol dit « C'est difficile à évaluer précisément, mais mon impression est qu'il y a quasiment 90 % du phénomène qui n'est pas mesuré » Benjamin Ducol s'est basé littéralement sur des textes sur internet qui parlait des crimes haineux en Angleterre pour sa recherche.

Traduction du texte c-dessus - Ni donne l'image complète. La Crime Survey suggère un nombre beaucoup plus grand de crimes motivés par la haine,
car de nombreux cas ne sont jamais signalés à la police. Mais cela n'inclut pas, par exemple, les crimes contre les enfants
de moins de 16 ans, ni les crimes contre la société en général, plutôt que des victimes spécifiques. Les deux sont
capturés par les données de la police.

Des indices font dire à Benjamin Ducol que les crimes haineux sont massivement sous-estimés au Québec. Bref, Benjamin Ducol, me donne l'impression qu'il s'est littéralement basé sur l'Angleterre pour ses chiffres et affirmer que le Québec est haineux.

Le gouvernement qui subventionne le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence, c'est sûr que ça devient important de sortir et crier que les crimes haineux sont en hausse au Québec. Je pense sincèrement que c'est de l'argent très mal placé, on jette l'argent par les fenêtres au Québec, quand on voit que les recherches sont basées sur un pays de 59 millions d'habitants et que rien ne peut être comparable au Québec.

Il faut dire qu'en Angleterre les personnes vivent sous la menace constante d'intimidation et de violence. Les chiffres montrent que les crimes haineux liés à l'invalidité ont atteint des niveaux records en Angleterre et au pays de Galles, enregistrant une hausse d'un tiers en un an.  Les taux d'homicides et de crimes, y compris les agressions sexuelles et les attaques au couteau et à l'arme à feu - continuent d'augmenter au Royaume-Uni.

Un crime à la machette toutes les 90 minutes. Les criminels utilisent de plus en plus des machettes pour semer la terreur chez leurs victimes.

La police a traité 928 crimes impliquant des machettes.Cela représente une moyenne de 15 par jour - ou un toutes les 90 minutes.

Les immigrants musulmans ont été responsables de 11 000 des 13 000 attaques au couteau perpétrées à Londres au cours des 12 derniers mois.

Une analyse policière qui a révélé que près de 90% des délinquants étaient des hommes en 2016 et 2017, et que 62% d'entre eux étaient des personnes décrites origines ethniques noires, asiatiques et autres minorités.

Les crimes sexuels et homicides et les attaques au couteau et à l'arme à feu - continuent d'augmenter au Royaume-Uni, 90% des infractions enregistrées ne se soldant pas par des accusations, DEVINEZ POURQUOI ?

M. Ducol, le genre de crime commis en Angleterre, des crimes à la machette, attaque à l'acide, il n'y en a pas ici au Québec.  Puis-je de grâce suggérer à M. Benjamin Ducol, recommencer son étude sur les crimes haineux et ne pas se fier à l'Angleterre qui n'a rien en commun avec le Québec, par le fait même un petite critique au journaliste de l'OBNL - La Presse,  un peu plus de rigueur.

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir