La charia normaliser au Canada CBC/Radio-Canada

Les élites de gauche au Canada ont lancé une campagne visant à normaliser la charia - l'ensemble de lois illibéral et souvent barbare appliqué dans les dictatures islamiques.

À Ottawa, le gouvernement Trudeau est en train de vivre ce qui ressemble à un simulacre de procès conçu pour rendre «l'islamophobie» illégale - un terme que le gouvernement lui-même n'a pas défini.

Après l’adoption de la controverse M-103 au Parlement, les médias de gauche et le gouvernement Trudeau ont insisté sur le fait que les critiques avaient tort, qu’il s’agissait d’une motion - symbolique! - et que M-103 n'aura aucun impact législatif.

Toutefois, lorsque le Comité du patrimoine a commencé ses audiences la semaine dernière, les critiques qui avaient exprimé des préoccupations à propos de la motion.

 

L'un des premiers experts à témoigner impliquait que la police devrait intenter des poursuites contre des Canadiens pour des publications dans les médias sociaux qu'elle jugerait offensantes ou incorrectes. Oui, poursuivre.

Orwell roulerait dans sa tombe.

Plus que simplement orwellien, ces suggestions officielles rappellent la tyrannie théocratique. Ce n’est pas la loi canadienne. C'est la charia.

Dans le contexte de cette mascarade, les principaux médias se sont joints à lui et apportent leur contribution pour soutenir le programme de Trudeau.

La SRC a publié un reportage dans lequel elle défendait la charia, déclarant que la charia était «à ne pas craindre».

L'article citait un député libéral et plusieurs chefs spirituels qui avaient défendu M-103, sans ménager ni scepticisme ni vis-à-vis de la motion ni de la charia.

L'article expliquait que la charia est déjà au Canada, qu'elle ne régit que les pratiques religieuses et ne s'applique qu'aux personnes appartenant à la communauté musulmane.

 

Il comprenait une citation d'un avocat affirmant que ceux qui s'opposent à M-103 et à la peur de la charia sont motivés par «le fanatisme, clair et simple».

Prétendre la charia est déjà là et aucun problème majeur n’est incorrect; diffamer ceux qui s’y opposent est à la fois malhonnête et dangereux.

En 2003, l’Institut islamique de justice civile avait proposé aux musulmans de disposer de leurs propres tribunaux et d’un système juridique parallèle - la charia - en Ontario.

Ce sont alors des militants musulmans qui ont pris position et lancé des campagnes contre les tribunaux proposés par la charia.

Homa Arjomand, née en Iran, a affirmé que les tribunaux de la charia porteraient atteinte aux droits des femmes et «repousserait la loi canadienne de 1 400 ans».

Tarek Fatah, un éditorialiste de Sun, a écrit à l'époque: «Protégez la loi de la charia du système judiciaire canadien», en expliquant que les tribunaux religieux empiètent sur le domaine public.

L'activiste Nasrin Ramzanali a déclaré que si ces tribunaux de la charia se concrétisaient, «je me sentirais ici menacée».

En fin de compte, le gouvernement libéral de l’Ontario a rejeté l’offre visant à autoriser les tribunaux de la charia.

Nous ne devrions pas prétendre que la charia gouverne déjà au Canada; nous devrions nous battre contre elle à chaque occasion.

C’est parce que la charia n’est pas simplement un ensemble de règles religieuses, mais une idéologie totalitaire qui impose une vision du monde sexiste et dépassée.

La charia insiste sur le fait qu’il n’ya pas de séparation entre mosquée et État et que les règles islamiques dictent la vie privée et publique de la population.

La charia remplace la loi canadienne, elle n’habite pas à côté - mais ce n’est pas là que se termine le problème avec la charia.

Même si la charia ne s'appliquait qu'aux musulmans au Canada, que penserions-nous d'un ensemble de lois permettant à un homme de battre sa femme? Qu'en est-il d'un système juridique qui permette à un homme de divorcer de sa femme simplement en prononçant le mot «divorce» trois fois à haute voix?

La charia ne correspond pas à notre mode de vie au Canada - malgré ce que les libéraux et la CBC veulent nous faire croire.

Commentaires  

#2 Alain magnan 02-07-2019 10:26
Tout à fait en désaccord. On le sait, l Islam radical est christophobe. Il y a beaucoup de meurtre de catholique dans le monde. Il faut en tenir compte.
Citer
#1 Charley Boisselle 01-07-2019 18:46
La journée que la charia passe au Canada je part à la chasse
Citer

Ajouter un Commentaire

Attention, si vous voulez laisser un message personnel à LesManchettes.com vous devez, soit le faire par la page Accueil / "nous joindre" ou laisser votre adresse de courriel dans le champ du formulaire commentaire (Adresse email) pour une réponse.


Code de sécurité
Rafraîchir

Emmanuelle Latraverse suspend son compte parce que Facebook ne censure pas le Président Trump..

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

Quand les médias tentent de faire changer l'opinion publique

Élisabeth Massicolli journaliste pour le magazine Clin D'oeil déferle sa haine sur Facebook

Élisabeth Massicolli journaliste pour le magazine Clin D'oeil déferle sa haine sur Facebook

La Presse demande l'aide au gouvernement du Québec, faites-moi rire!

La Presse demande l'aide au gouvernement du Québec, faites-moi rire!

L'art de l'amalgame et du sophisme bien exécuté du journaleux Patrick Lagacé

L'art de l'amalgame et du sophisme bien exécuté du journaleux Patrick Lagacé

Gros pervers à la Joe Biden

Gros pervers à la Joe Biden

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

La soirée est encore jeune de Radio-Canada - Xavier Camus

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Soleimani était un meurtrier, son chef" est aussi un meurtrier! »

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

Il faut lire La Presse ces jours-ci pour voir à quoi ressemble une entreprise de propagande maquillée en grand reportage.

CBC retire un article anti-Israël sur COVID-19 après une plainte de Honest Reporting Canada

CBC retire un article anti-Israël sur COVID-19 après une plainte de Honest Reporting Canada

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Petit rappel au diffuseur de médias Radio-Canada, il semble avoir oublié!

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Radio-Canada fait face à des plaintes de groupes de travailleurs migrants accusés de racisme et de préjudice aux migrants

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Un journaliste de VICE EXPOSÉ en tant que leader de l'Antifa britannique

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Quand Radio-Canada fait la leçon - Fake News Trump

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

Fake News - ABC News tente de passer des vidéos de tir au canon en tant que séquences de combat en Syrie

À propos

Les Manchettes c'est un média alternatif qui respecte et encourage la liberté d’expression.

Il apporte de l'information vérifiée et sans le filtre des médias traditionnels, donne la parole sans exclusivité à tous celles ou ceux qui veulent faire la différence en utilisant leurs plumes.